messe rentrée 58 2

Avec les prêtres référents, les chefs d’établissement (responsables de la Pastorale),

élèves et adultes sont invités à vivre des temps forts en lien avec les temps liturgiques, la vie des Eglises locales ou l’histoire des tutelles.

A l’école Sainte-Marthe de Buxy (71)

Après l’opération bol de riz du vendredi saint, l’Ecole Sainte-Marthe de Buxy a fêté Pâques. Nous avons suivi la route du synode diocésain pour faire réfléchir les enfants.

A l’issue, toutes les idées ont été inscrites à l’envers d’un modèle du marque-page reçu par le diocèse. Tous les messages de paix, d’amour, d’espoir ont été envoyés dans les airs par un lâcher de ballons, accompagnés, bien entendu de chants de Pâques à la guitare.

Ce fut un moment très fort que parents et enfants ont pris plaisir à partager.

sainte-marthe

LOGO_SYNODE

A l’école Saint-Louis de Villeneuve-sur-Yonne (89)

tapis fleurs

Mardi 29 mars

Tous les élèves de l’école, l’équipe éducative ainsi que des parents d’élèves se sont réunis à l’église de Villeneuve Sur Yonne.

Pendant les 4 semaines du Carême, dans chaque classe, nous avions préparé ce moment.

Avec la participation de tous, nous avons réalisé un grand arc ciel. Au centre, nous pouvions y observer le tombeau de Jésus.

Devant le tombeau ouvert, un chemin de fleurs a été constitué pendant la célébration.

Sur chacune des fleurs, chaque enfant de l’école avait écrit un ou des talents.

Dieu nous aime avec nos différences.

Le Père Rousseau a célébré ce temps de rassemblement.

celebration

ijegigjzeijgiezjgeogjeo*pz*gjoep*hjgeir*hjrihj*ri*h

repas2

article

repas1

Les établissements de la Nièvre et Sainte Bernadette

IMG_1997

DSC_0198

DSC_0265

Les élèves du lycée général et technologique sur les pas de Bernadette.

Dans le cadre de la Pastorale du lycée général et technologique, six élèves de seconde impliqués dans l’activité « projets » et pastorale, accompagnés par Isabel Gaudin, ont souhaité prendre un temps de réflexion sur les pas de Bernadette.

Une manière amicale et spirituelle de faire le point sur une année bien chargée en activités ; un moment de respiration, symptomatique d’une réelle complicité et d’un esprit de cohésion au sein du groupe.

Dans le cadre des festivités des 150 ans de l’arrivée de Bernadette à Nevers, les établissements scolaires du réseau Nevers, sous la tutelle des sœurs de la Charité, se sont réunis, à l’Espace Bernadette Soubirous, les vendredi 20 et samedi 21 mai. Brive, Montpellier, Toulouse, Melun, l’Iperma de Saint-Saulge et l’école Ste-Bernadette du Centre Scolaire Notre-Dame de Nevers ont ainsi envoyé une délégation composée du directeur, quelques professeurs et élèves d’écoles primaires, collèges ou lycées.

Pour débuter ce rassemblement, tous se regroupèrent le matin sur les pas de Bernadette devant le fronton « Deus charitas est ». Présentation des écoles, chants, ont animé le début de cette commémoration, où Sœur Elisabeth de Tonquédec, supérieure générale des Sœurs de la Charité, convia chacun à vivre une reconstitution de l’arrivée de Bernadette à Nevers. C’est alors, que, vêtue de manière semblable, une élève pénétra par le portail et reprit les paroles (non pas en latin mais en Français) dites 150 ans plus tôt par Bernadette à la mère supérieure qui l’avait accueillie. Pour clore cette cérémonie, un tilleul, symbole du réseau Nevers, fut planté avec l’apport de la terre amenée par chaque établissement. Puis, chacun prit le temps de découvrir l’espace Bernadette, mais aussi les expositions préparées par les établissements afin de faire connaissance avec les autres membres du réseau Nevers et les différentes actions menées par ce réseau pour aider les personnes qui en ont le besoin.
L’après-midi, les délégations se répartirent en ateliers animés par les différents établissements. Chacun put ainsi participer au Kamishibaï, l’art de raconter des contes à partir de planches, au parcours « Les pas de Bernadette », à la réalisation de porte-clés personnalisés avec sabots et rubans, à un jeu de piste et enfin l’atelier Cup Song, rendu célèbre sur Nevers à travers le record européen réalisé par le Centre Scolaire Notre-Dame, qui permettait à chacun de s’essayer à la percussion de gobelets et claquements de mains afin de faire un morceau musical. Ces ateliers, forts appréciés des jeunes et de leurs accompagnateurs furent conclus par un goûter bienvenu.

En fin d’après-midi, les lycées ont pu profiter, aux côtés de leurs responsables, d’une conférence, sur la thématique de l’enseignement catholique, « Réenchanter l’École». C’est ainsi que leur interlocuteur, Pierre Marsollier, délégué général du département Relations Politiques au secrétariat général de l’enseignement catholique, rappela cette invitation d’animation pour réenchanter les relations, le savoir et le possible dans nos établissements. Il souligna, alors, l’importance d’une sincère relation avec les autres dans nos communautés éducatives, citant ainsi les paroles de Bernadette « Elle me regardait comme une personne qui parle à une autre personne ». La journée se termina par une veillée, où chaque délégation participa activement à ce moment de joie et de convivialité. Gospel, cup song, maitrise d’enfants, chansons, pièce de théâtre sur Jean-Baptiste Delaveyne, fondateur de la congrégation des Sœurs de la Charité se sont relayés pour faire passer une bonne soirée à tous les participants.

Ce rassemblement se conclut par une messe, le samedi matin, célébrée par notre Père Evêque, où un exemplaire du projet éducatif de la tutelle et une paire de sabots, furent remis à chaque directeur des établissements du réseau Nevers. Chaque délégation reprit ensuite la route pour sa région respective, remplie de l’inspiration de Bernadette et des moments forts vécus, pendant ces 2 jours, sur ses pas.

DSC_0264

DSC_0205

DSC_0197

Des jeunes qui font vivre le projet Pastorale dans nos établissements

L’actu pasto de l’EC58

Blog des jeunes du 21

L’actu de la pasto à Ozanam

Jeunes cathos du 89

Écrire un avis

*

Votre adresse email ne sera pas publiée

*