Pour qu’il y ait innovation, selon P. Perrenoud, il faut

Donner aux enseignants les moyens de comprendre, de mettre en mots, de prendre du recul, d’accéder à la compréhension des dispositifs, de faire des ponts entre la recherche et l’expérience. Il faut qu’on les invite à prendre part à la compréhension des phénomènes sous l’angle du rapport au savoir.

S’inscrire dans une démarche coopérative. « On n’innove pas tout seul ». Le soutien et l’accompagnement des équipes sont essentiels à la naissance de l’innovation dans un établissement, un diocèse, un pays.

Ne rien imposer. On choisit l’innovation et l’expérimentation. On peut y être encouragé par une politique systémique qui joue sur tous les leviers, de façon cohérente et persévérante mais on le sait bien en regardant toutes les réformes qui n’ont pu se mettre en place, on ne peut obliger un enseignant à innover.

 

J Puyravaud animatrice de l’observatoire pédagogique Bourgogne Franche-Comté

V__245Dweb
DSC06892 (1)-rweb
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Prépa messe rentrée web
La révolution numérique
20141126_094837web

« Aborder autrement la dimension religieuse »